Communiqué de la mobilisation, lundi 18 novembre : la fuite de Créteil

Published on

Communiqué de la mobilisation, lundi 18 novembre.

Vendredi 15 novembre, nous, opposant-e-s au nouveau règlement intérieur et au plan de sécurisation qui l'accompagne, avons tenté de nous faire entendre lors du Conseil d'Administration de l'université Paris 8, qui se déroulait à 9h, avec pour objectif de lire la motion votée la veille en Assemblée Générale. C'est la deuxième fois que la mobilisation tente de passer un message d'opposition à la présidence de l'université. Un vrai débat doit avoir lieu au sein de l'établissement : de telles mesures ayant une importance considérable pour Paris 8 et concernant tou-te-s ses usager-e-s, enseignant-e-s, personnels, et ceux et celles qui la fréquentent, ne doivent pas être votées par un petit nombre de personnes de façon antidémocratique (30 administrateur-trice-s sur 22 000 étudiant-e-s). Une fois de plus, la présidente Danielle Tartakowsky a préféré la voie autoritaire à un dialogue équitable, et, non contente de lever cette séance du vendredi, a reconvoqué un Conseil d'Administration, vendredi 22 novembre, au rectorat de Créteil ! Elle s'isole encore un peu plus dans cette logique de confiscation du pouvoir, et refuse toujours d'écouter ce que les étudiant-e-s ont à dire.

Nous ne laisserons pas l'avenir de notre université se décider par un petit groupe d'individu-e-s, retranché-e-s dans un blockhaus à plusieurs dizaines de kilomètres de Saint-Denis !

Nous appelons à une manifestation le Samedi 14 Décembre à 14h30 qui ira du centre ville de Saint Denis à l'université

--

To be informed of the latest articles, subscribe: